Restaurants sur la Baltique

Nous avons fait un superbe voyage dans la Baltique (croisière tout d’abord, puis quatre jours à Copenhague et quatre jours à Stockholm) en été 2017. J’avais fait mes devoirs de prospection de restaurants pour Copenhague et Stockholm, pour le reste nous avons choisi sur place. J’ai trouvé que si on cherchait, on trouvait généralement de quoi bien, voire très bien manger, mais avec un gros point noir : une absence presque totale de légumes, ou plutôt, un usage des légumes comme décoration, en quantités minimalistes. Nous avons fini par comprendre que la seule manière d’avoir des légumes était de commander des plats végétariens !

La cuisine est en général très basée sur le poisson, ce qui ne me dérange pas (bien au contraire, puisqu’en Suisse on en manque), et le pain noir est très bon, parfois sublime.

Tallinn

Balthasar Garlic : c’est un beau restaurant, ancien, juste derrière la place principale de la ville. En entrée, j’ai choisi des oeufs de saumon blinis crème fraîche. En plat, j’ai pris un magret de canard accompagné de crème de céleri. C’était très bon, assez classique, et servi gentiment.

Saint Pétersbourg

Pushka Inn : restaurant d’hôtel près de l’Hermitage, choisi par notre guide Russe. Nous avons très bien mangé, avec en entrée des crêpes au saumon fumé et à la smetana, puis en plat quelque chose qui m’intriguait et que j’ai beaucoup aimé, du boeuf en gelée accompagné de raifort et de moutarde.

Yat : à côté du Pushka Inn susnommé, aussi choisi par notre guide Russe. Leur spécialité, que nous avons choisie, est un excellent boeuf stroganoff accompagné de purée de pommes de terre, que j’ai arrosé de kvas. Ça fait longtemps que je voulais essayer le kvas, j’ai adoré, c’est à peine alcoolisé, avec un goût acidulé et pétillant très agréable.

Café Stolle : il s’agit là d’une chaîne qui ne sert que des piroshkis. C’est simple, rapide et bon, il y a plusieurs sortes de tourtes, salées et sucrées. J’ai mangé un morceau de tourte aux oignons frais et un de tourte au boeuf.

Helsinki

Savotta : tout près du port d’Helsinki, un restaurant de spécialités Finlandaises où nous avons fait un excellent repas. En entrée, nous nous sommes partagés un assortiment avec salade de champignons, harengs, saumon à la betterave, saucisson d’ours, viande séchée de renne, terrine de renne, et deux ou trois autres bricoles. En plat, j’ai pris des petits poissons frits et de la purée de pommes de terre.

Visby

Bakfikan : un tout petit restaurant juste à côté de la place où se trouve le marché, très couru, qui ne sert que des produits de la mer, avec une carte très courte. En entrée, j’ai pris le très classique (et ici très bien exécuté) toast aux crevettes mayonnaise et aneth. En plat, j’ai choisi des crevettes fumées (une nouveauté pour moi, j’ai beaucoup aimé) avec de l’aïoli. Aucun accompagnement prévu, par contre (ni inclus, ni à commander), hormis le pain.

Gdansk

Bazar : restaurant situé légèrement en dehors des endroits touristiques, que nous avons beaucoup apprécié. Nous avons tout d’abord partagé des pirogis farcis au fromage blanc et aux oignons, ainsi qu’un plateau de fromages locaux, puis un “trio Polonais” avec saucisse blanche, boudin et quenelle de pain, et une portion de bigosz (qui est la version polonaise de la choucroute garnie).

Copenhague

Karla : un excellent restaurant tout près du Nationalmuseet et de la Glyptotek, très sympa, et attention : grosses portions, même pour le Danemark. Nous avons pris le plateau dégustation lunch avec harengs marinés, pâté de foie, rôti de porc, betteraves, chou rouge, salade de concombre, poisson frit sauce tartare.

Zeleste : un endroit assez branché et pas trop touristique, près de Nyhavn mais juste un peu à l’écart, avec une jolie cour intérieure et un menu court intéressant. J’ai d’abord dégusté un demi-homard délicieux, puis une excellente plie meunière.

Garden : tout près de Rosenborg et de la Davids Samling (ne manquez surtout pas ce musée, c’est une merveille !), simple et bon avec de la verdure. J’ai d’abord pris une salade de crudités à la feta très fraîche et bien assaisonnée (enfin des légumes, en quantité !), puis un agréable carpaccio de bœuf.

Väkst : un restaurant branché de nouvelle cuisine Danoise, près de l’église Sankt Peter. Nous avons fait un remarquable repas, dans un esprit locavore, avec une maîtrise impressionnante des associations de goûts et de textures. Nous avons succombé à la “formule complète”, menu avec apéritif, vins, eau et café, et nous ne l’avons pas regretté. Nous avons tout d’abord dégusté des “Coquilles saint Jacques, peau de poulet croustillante et pomme de terre”, puis du “Porc de Grambogaard, moutarde et couenne croustillante”, et enfin un “Pudding Danois, glace salée au sucre brun” :

 

Krogs : sur le quai, un restaurant à poissons chic et cher. Très bon, malgré une regrettable mais peu surprenante absence d’une quelconque verdure (en tout cas à midi). J’ai d’abord pris un smorrebrod au hareng mariné aux œufs de poisson, puis le saumon fumé maison sur toast avec mayonnaise au citron.

Bodil : c’est mon coup de cœur en Scandinavie, sans hésitation. Il s’agit d’un petit restaurant de nouvelle cuisine Danoise, situé dans un quartier calme non touristique, et qui propose un menu unique (deux choix de deuxième entrée, c’est tout). Nous avons pris le wine pairing, qui était parfait.  En première entrée, il y avait du “Sandre, chou, blé noir”. Nous avions ensuite choisi le “Tartare de boeuf, cornichon, ciboulette, boudin”. Le plat était du “Gîte de boeuf, oignon, pomme de terre, chou”, et le dessert “Fraise, chocolat blanc, fleur de sureau” :

C’était un festival de goûts (à la fois affirmés et subtils) et de textures, une vraie merveille.

Wagamama : nous avions terriblement envie de légumes et de piquant, et pour avoir testé un des Wagamama de Londres, nous savions que c’est très bon, même s’il s’agit d’une chaîne. J’ai pris une de leurs nouveautés, un Donburi de canard, très abondant et excellent.

Barril : juste à côté de notre hôtel, un bistrot à vin Dano-Espagnol qui venait d’ouvrir, avec un accueil très chaleureux. La carte des vins est superbe, très pensée, avec des prix plus que corrects. A manger, ils proposent des charcuteries et fromages (je me répète, mais ça manque un peu de verdure, une petite salade ne déparerait pas, c’est ma seule critique). Nous avons pris un “assortiment supérieur”, chorizo espagnol, saucisson danois, jambon sec danois, jambon sec espagnol, magret de canard séché (particulièrement délicieux), plusieurs fromages, des olives, quelques toutes petites pêches immatures étonnantes et très bonnes, des noix de macadamia :

mde

Le pain est très bon (comme partout en Scandinavie d’ailleurs), et le vin que nous avions choisi (une bouteille de rouge ÀN d’Anima Negra de Mallorque) était excellent.

Stockholm

Soldaten Svejk : un excellent restaurant Tchèque découvert tout à fait par hasard en passant devant. Je devrais plutôt dire une vraie brasserie Tchèque, en entrant j’ai eu l’impression de me retrouver à Prague dans les années 80 tellement l’ambiance et la déco étaient les mêmes ! Nous nous sommes partagé une schnitzel à la Pragoise, servie avec de la salade de chou et de la salade de pomme de terre, et des Čevabčiči avec ajvar, pommes de terre rissolées et salade de chou :

 

Comme nous n’aimons pas trop la bière, nous avons pris un vin blanc Tchèque étonnant et très agréable, un Oliver Irsay de chez Krist. C’était délicieux et bon marché.

Speceriet : un tout petit restaurant, petit frère de l’étoilé Gastrologik juste à côté. Quelques grandes tables communes, des petits plats à partager, de la nouvelle cuisine Suédoise très réussie. Nous avions choisi :

  • “Rose de poisson, “peaso”, tomate verte et aspérule”
  • “Tartare de veau, graisse de boeuf, estragon et daikon”
  • “Porc de Småland, betterave et ail de printemps”
  • “Agneau rôti, kale, anchois et ail”
  • “Baies, meringue et lait”

Lisa Elmqvist : c’est le restaurant le plus couru du Saluhall, le grand marché de nourriture d’Östermalm, et sa réputation n’est pas volée, on y mange très bien. J’ai commencé avec une entrée d’oeufs de poisson, et ensuite dégusté un délicieux filet de perche (enfin, une sorte de perche locale) aux chanterelles :

2017-08-05 13.39.17

Hantverket : c’est un grand restaurant très animé, très hipster, qui sert une excellente nouvelle cuisine Suédoise. Nous avons choisi de partager plusieurs plats : du pain plat “tuttul” à la viande hachée et au beurre, en apéritif, puis une soupe froide de tomates vertes avec coquilles saint-Jacques, aneth, chou-rave et raifort, du boeuf émincé avec topinambours, Gruyère et noisettes, de la salade iceberg grillée au chorizo, Parmesan et olives, des carottes au four avec oignons, amandes et estragon, et du rosbif de veau au céleri boule, à la livèche et à l’oignon avec vinaigrette moutardée :

 

Advertisements