Restaurants à Rome

Tous les repas ont eu lieu en octobre 2017. Je ne cite ici que les restaurants dont je trouve qu’ils valent particulièrement la peine d’être visités. J’ai séparé la liste en deux sections : les restaurants “décontractés”, pour le midi ou un soir sans prise de tête, et les restaurants chic.

Restaurants du quotidien

Pommidoro
Hors du centre touristique, une trattoria sans chichis qui propose une excellente cuisine romaine pure et dure. On y trouve les grands classiques connus (carbonara, gricia, amatriciana, etc.), mais aussi des plats plus rares comme la pajata (proposée en sauce, ou grillée, ou encore sur des pâtes), les tripes ou la coda alla vaccinara. Addition très douce.

La Locanda di Pietro
Une excellente surprise à côté du Vatican et du Château Saint-Ange (c’est dire si c’est une perle, le quartier propose plutôt du “menu touristique” peu appétissant). Les pizzas sont fantastiques (et je suis très difficile pour les pizzas), et le reste est très bon aussi. Prix très raisonnables.

La Ciambella
Tout près du Panthéon, ce restaurant ne paie pas vraiment de mine vu de l’extérieur (on dirait un simple bar à vin), mais il est très joli à l’intérieur et on y mange très bien. Des belles charcuteries, plusieurs sortes de tartares, quelques pâtes, une excellente farinata (galette de pois-chiches), et quelques belles viandes, bref, que du plaisir !

cof

Carpaccio de boeuf aux légumes croquants

Cul de Sac
Une adresse incontournable dans le quartier du Panthéon (nous y retournons à chacun de nos séjours à Rome, depuis plus de vingt ans). Grand bar à vin étroit, tout en profondeur, tapissé de bouteilles (il y a même un filet au dessus des têtes pour protéger le chaland des chutes de bouteille…). La présentation est plus que sommaire (moi je m’en fiche, tant que c’est bon !), mais les papilles frétillent. J’ai encore un souvenir ému du pâté de perdrix au genièvre dégusté cette fois, avant des pâtes délicieuses. La carte des vins est immense, et vaut le détour.

Buoni Amici
Petit restaurant à côté de Saint-Jean-de-Latran. Bonne cuisine familiale, prix bas, accueil très sympathique.

Enoteca Corsi
Situé dans le quartier du Panthéon, il s’agit tout d’abord d’un négoce de vins, qui est aussi, à midi (et deux soirs par semaine), une trattoria sans façon, où l’on vous sert une excellente cuisine traditionnelle locale à des prix très doux.

Il Giardino di Albino
A côté de la via del Tritone et de la via del Corso, en plein quartier touristique et commercial, dans une petite rue un peu à l’écart, un très sympathique restaurant sarde qui offre une bonne cuisine classique légèrement modernisée.

cof

Porc ibérique et légumes grillés

Il Bocconcino
Juste derrière le quartier du Colisée (encore un coin difficile pour les restaurants), une jolie trouvaille glânée dans le Guide du Routard. Cuisine locale, pâtes délicieuses.

Restaurants chic

Casa Bleve
Près du Panthéon, un grand restaurant très beau (demandez à voir les caves, elles ont deux mille ans…), qui propose une cuisine romaine moderne excellente. Pas donné, mais en vaut la peine (sans compter que l’accueil et le service sont particulièrement agréables).

Ad Hoc
Excellent restaurant chic vers la Piazza del Popolo. Accueil adorable, cuisine élaborée, de la très belle “nouvelle cuisine” italienne. Une grande spécialité : la truffe. C’est cher, mais pas exagérément, surtout au vu de la qualité proposée.

Sa Tanca
Un restaurant à poissons et fruits de mer (ce qui est assez rare à Rome) assez chic, avec une décoration très chargée mais réussie. Ambiance feutrée, service très professionnel et gentil, excellente cuisine moderne.