Mots-clefs

, ,

Cette semaine, nous n’avons pas beaucoup été à la maison, avec certains repas réservés de longue date, d’autres en dernière minute, et un weekend à Annecy pour clôturer le tout.

Samedi soir, nous avons fait un repas au Château du Rosey (dont j’ai déjà parlé il y a quelques semaines). C’était à nouveau très bon, avec tout d’abord un excellent foie gras de canard avec salsifis acidulés et jus de betterave rouge :

cof

Ensuite du bar au jus iodé d’huître et quinoa :

cof

En plat principal de la volaille fermière au vin jaune, châtaigne et tatin de butternut :

cof

Et finalement (et pour moi de trop !), une panna cotta pomme cannelle et un petit pot choco coco :

cof

Dimanche midi, nous avons fait un gargantuélique repas à la Puerta del Sol à Evian (où nous avions été voir l’exposition Le Chic Français, que je ne peux que vous recommander, elle dure jusqu’au 21 janvier si jamais). En entrée, nous avons partagé un ceviche de bar et un tamales :

Ensuite, nous avons tous les deux pris la bandeja païsa, une belle assiette avec plusieurs sortes de viande, du riz, du plantain frit, du manioc, du guacamole, miam !

Dimanche soir, j’avais heureusement (vu notre peu de faim après ce repas de midi plus que rassasiant) prévu une simple soupe aux pois cassés et au jambon (dont nous avons mangé la plus grande partie chacun de son côté au bureau, le lendemain à midi !). Je me suis aperçue au dernier moment que je n’avais presque plus de pois cassés, ô horreur, mais heureusement j’avais du chana dal, qui a très bien remplacé !

cof

Lundi soir, tout droit sorti du congélateur (mais fait de mes blanches mains quand même, il y a quelques semaines), j’ai réchauffé un plat de pasta e fagioli.

Mardi soir, nous avons été conviés au restaurant de la Croix d’Ouchy pour fêter le Bachelor en droit de mon filleul. J’ai d’abord pris une terrine de faisan, parfaite, puis des raviolis de gibier aux champignons, exquis. J’ai pu goûter à deux risottos chez mes voisins de table, l’un au citron et l’autre aux écrevisses, tous deux étaient excellents.

Mercredi soir, nous avions des invités. J’ai mijoté un ossobuco à la milanaise (version sans tomate), que j’ai escorté d’une écrasée de pommes de terre à l’huile d’olive et d’épinards en branches. En dessert, j’avais fait du pudding aux bananes et au chocolat, très apprécié :

cof

Jeudi soir, j’ai servi une terrine de faisan achetée chez Aligro (un essai, je dois dire qu’elle était bonne), une tomme fumée du fumoir artisanal L’Armoire à Brume (excellente) et une salade de kale et mandarines :

Vendredi soir, nous avons mangé à Annecy (où nous sommes allés passer le weekend), au restaurant La Ciboulette. Il s’agit d’un restaurant de cuisine raffinée française, décor et ambiance chic, le tout très réussi. Nous avons pris le menu “gourmandise”, un très bon rapport prix plaisir, avec une entrée, plat, fromage et dessert.

On nous a d’abord servi un amuse-bouche, une exquise mini-soupe de potiron :

cof

Ensuite, j’ai choisi des coquilles Saint-Jacques et gambas :

cof

Puis du turbotin :

cof

J’ai tapé allègrement dans le superbe chariot de fromages de la région :

cof

Et enfin, j’ai choisi un dessert léger et frais à l’ananas et coco :

cof

Et j’ai cédé à la tentation des mignardises servies avec le café :

cof

J’ai beaucoup apprécié la finesse de la cuisine, qui marie modernité et beaucoup de légumes (à mon grand plaisir) et un classicisme de bon aloi (ah, le sublime beurre blanc qui accompagnait le turbotin…).

Advertisements