Mots-clefs

, , , ,

Samedi soir, pour fêter la première utilisation de l’année de notre terrasse (vous vous rendez compte, début juin !!!), j’ai fait une Caprese (ce que l’on appelle ici tomates-mozzarella-basilic) avec les exquises tomates sardes trouvées au marché, et en remplaçant une bonne partie de la mozzarella par de la burrata. La burrata est un truc intensément délicieux, comme une grosse mozzarella avec un cœur de crème, j’ai une passion pour ça. Son utilisation dans la Caprese donne un côté… ben, crémeux, on dira, vraiment gourmand. Ajoutez à cela une superbe huile d’olive ramenée de chez des amis qui habitent près d’Avignon, et vous obtenez une Caprese qui illustre le meilleur de la cuisine italienne : simplicité et mise en valeur des produits. Et j’en profite pour donner un petit truc tout simple : avant de recouvrir les tomates de mozzarella, assaisonnez-les (sel, poivre, huile d’olive), et ensuite assaisonnez à nouveau par-dessus la couche de mozzarella, vous verrez, c’est bien meilleur !

Dimanche midi, des tranches de porc (j’ai pris des tranches de ce que l’on appelle ici du cou de porc, en France c’est certainement une autre dénomination, mais je ne sais pas laquelle), préalablement marinées une heure dans un mélange d’épices “Smoky chili” ramené d’Angleterre et un peu d’huile, passées au grill, et servies avec une salade de pousses d’épinards aux graines. Vive le grill !

Dimanche soir, j’ai continué à employer le grill et fait du poulet tandoori, accompagné de tomates et crudités, et de Naan eux aussi passés au grill. Mes naans étaient plutôt ratés, durs – je pense les avoir trop cuits, j’ai laissé le dernier un peu moins longtemps et il était plus souple et meilleur. Moralité : les naans cuisent vite et il ne faut pas attendre qu’ils aient des marques de grill pour les sortir du feu !

Lundi de Pentecôte à midi, j’ai fait des spaghettis au pesto de menthe et de basilic (en remplaçant le persil et la roquette par des pousses d’épinards). C’était vraiment délicieux, la menthe donne un côté frais et “punchy” que j’aime beaucoup. La prochaine fois j’essayerai en ajoutant du zeste de citron râpé, il me semble que ça ajouterait quelque chose.

Lundi soir, nous avons été déguster un buffet thaïlandais au restaurant du stand de Gilamont. Il y a quelques semaines, nous y avions déjà essayé un buffet de spécialités de cuisine Latine et créole très convaincant. Ce buffet thaïlandais était aussi excellent, avec à nouveau une trentaine de plats (soupe de poulet, salade de crevettes crues, salade de bœuf, salade d’algues, brochettes de poulet, etc.). On reviendra, c’est sûr !

Mardi soir, pour son anniversaire, mon fils cadet avait demandé un filet de bœuf Wellington, que j’ai servi avec une salade verte à la truffe d’été (j’en avais mangé une au restaurant une fois, et j’avais été surprise de la justesse de l’accord entre les deux éléments). J’avais simplement acheté un petit pot de carpaccio de truffe d’été, que j’ai ajouté dans la salade. Comme il adore le cheesecake et le beurre de cacahuètes, et bien en dessert, j’ai servi un cheesecake au beurre de cacahuètes. Pas léger léger, mais drôlement bon !

Mercredi soir, j’ai concocté des boulettes de poulet haché au citron, avec une salade de chou-fleur à la chermoula (faite sans câpres ni olives, et pour le reste très réussie).

Jeudi soir, un curry de légumes fait avec de la pâte à byriani et accompagné de riz basmati.

Vendredi soir, nous sommes allés voir Isabelle Boulay au Festival “Pully-Lavaux à l’heure du Québec” (je ne peux que recommander, elle est merveilleuse, et en prime la jeune chanteuse qui se produisait en première partie, Marcie, est très prometteuse), puis nous avons cherché un restaurant qui accepte de nous servir à 22h30 et avons trouvé notre bonheur in extremis (la cuisine allait fermer, mais on nous a acceptés très gentiment) à la terrasse de Gigio’s, où nous avons savouré un énorme antipasto de fritures diverses (légumes, pâte à pizza, mozzarella, croquettes) suivi de scaloppine au citron délicieuses accompagnées de légumes poêlés (poivrons, aubergines) non moins appréciés.

Advertisements