Piaf pour toujours

Mots-clefs

, ,

Samedi soir, avec des amis connus sur Usenet du temps du newsgroup fr.rec.cuisine et retrouvés sur Facebook (ah, l’évolution du web en 20 ans…), nous avons commandé un festin chinois chez Xu et l’avons mangé à la maison. Si mon souvenir sont bons, nous avons pris :

  • Les raviolis grillés, fabuleux comme d’habitude
  • Le fameux agneau au cumin, toujours aussi extraordinaire (et je n’aime pas le cumin d’habitude, mais là c’est juste une merveille)
  • L’agneau aux poireaux, très bon
  • Le bœuf très très piquant, un croisement entre une soupe et un ragoût, délicieux et… piquant
  • L’aubergine à la sauce soja (à ne pas confondre avec l’aubergine impériale qui contient de la viande), exceptionnelle, fondante et savoureuse, une découverte
  • Le bœuf croustillant, un classique très bien exécuté
  • Les nouilles Xu, des grosses nouilles coupées au couteau dans un bon bouillon, avec de la viande et des oignons frais
  • La salade de concombres, assaisonnée au piment, bien croquante
  • Et bien sûr du riz blanc

En dessert, j’avais fait un Brandy Apple Pie (mais en utilisant la pâte au robot de Serious Eats) qui était ma fois fort réussi.

Dimanche à midi, j’ai désencombré le frigo qui regorgeait de tupperwares (avec entre autres des beaux restes de la veille, les portions de Chez Xu sont toujours aussi généreuses) et royalement et paresseusement servi un buffet de restes.

Dimanche soir, j’ai fait des boulettes de poisson sauce tomate, servies avec du boulgour. J’ai pour ma part bien apprécié, mais mes trois hommes ont trouvé fade.

Lundi soir, j’ai revisité une technique apprise avec Serge Crettenand, qui tenait un temps le Café Gourmand à Genève et animait un merveilleux forum de passionnés de cuisine intitulé Miam et malheureusement disparu, et concocté une recette de pâtes au chorizo et côtes de bettes façon risotto délectable, que j’ai escortée d’une salade de mâche.

Mardi soir, j’ai fait des raviolis à la viande (ramenés d’Aoste et congelés) avec une sauce cannellini et lard (la sauce N°5 sur cette page).

Mercredi soir, un grand classique vaudois : saucisses aux choux et papet aux poireaux (que je décris dans cet article).

Jeudi soir, nous étions à un dîner-spectacle Edith Piaf (dont les chansons étaient interprétées par Hélène Léonard, qui je dois dire chante Piaf de manière très convaincante) au restaurant du Carlton. Le menu était le suivant :

Apéritif
Taittinger Brut Réserve ou Taittinger Prestige Rosé, au choix

Risotto de homard breton et chanterelles de saison
Chablis 1er Cru Fourchaume, Domaine Roland Lavantureux 2014

Tournedos de filet de bœuf et son escalope de foie gras
Château Lagrange, St-Julien, 3ème Cru Classé 2007

Ardoise de fromages français
Crozes Hermitage Thalabert, Paul Jaboulet Aîné 1995

Paris-Brest
Champagne Taittinger « Les Folies de Marquetterie »

Le risotto manquait d’un petit quelque chose indéfinissable pour être vraiment intéressant, mais pour le reste tout était parfait (y compris une cuisson saignante de la viande impressionnante pour un si grand nombre de convives servis simultanément), et les vins délicieux (avec une mention spéciale pour le Crozes Hermitage, vigoureux malgré son âge et merveilleusement aromatique).

Vendredi soir, nous avons été faire une promenade guidée dans Lausanne Lumières, qui vaut le coup d’oeil :

Le Chinatown de la descente Saint-François

Le Chinatown de la descente Saint-François

Les tigres sur Globus

Le bonhomme sauteur au dessus du Flon

2016-12-02-19-37-20

Le camping en façade du Flon

L’arbre de Bel-Air

Les balançoires de la place de la Louve

Pas Lausanne Lumières, mais l’intérieur de l’igloo du Marché de Noël, sur la place Pépinet

Ensuite nous avons mangé au P’tit Lausannois. J’ai demandé si je pouvais avoir une grande portion d’une entrée qui m’intéressait, avec une salade à côté, ce qui m’a été accordé avec le sourire. j’ai donc pris un tartare de truite de mer (qui est une cousine du saumon, si j’ai bien compris) très bien assaisonné, avec une salade verte très fraîche, mais un poil trop vinaigrée.

2016-12-02-21-21-44

Et mon cher et tendre a pris des noisettes de chevreuil bien garnies :

2016-12-02-21-21-32